Engager un freelance pour une mission

Pourquoi et comment engager un freelance ?

Engager un freelance nécessite de se poser les bonnes questions en amont. Le plus simple est souvent d’engager un ex-collaborateur : le niveau d’exigence est si élevé que la confiance entre le directeur de mission et le consultant indépendant doit être extrêmement forte. Or, il n’est pas aisé de créer une telle relation lorsque l’on a un statut de freelance. De plus, ces derniers coûtent plus cher que les collaborateurs, cela nécessite donc un investissement important pour l’entreprise. Malgré tout, si le freelance a une vraie expertise, cela peut être intéressant dans le cas où le client a un besoin urgent et est dans l’obligation de faire appel à un expert rapidement pour répondre aux attentes et aux délais de son projet.

Il est fréquent d’engager un freelance afin d’appuyer un cabinet de conseil sur une mission pour avoir ponctuellement un peu plus de ressources sur le projet. C’est aussi le cas lorsque l’on veut compléter un dispositif de consultants par une expertise pointue et rare que possèdent souvent les freelances. Pour simplifier le processus, vous pouvez passer par des entreprises compétentes dans le recrutement de freelance, comme Upward Consulting.

Bien choisir/intégrer le travailleur indépendant

Un briefing clair et précis sur les attentes du client est nécessaire en amont lors des premiers échanges avec le freelance afin de bien cadrer les attentes et le niveau d’exigence. Le client doit être très transparent sur ses besoins afin d’être sûr de sélectionner la bonne personne.

Il est important de se rappeler que tous les clients n’ont pas les mêmes modes de fonctionnement et les mêmes organisations. Il vaut donc mieux éviter de confier des missions critiques à un freelance sans un minimum d’accompagnement. Même un interlocuteur très expérimenté a des méthodes de travail qui lui sont propres et qui peuvent être différentes des vôtres : méthodologie projet, technique de communication, réalisation de reporting, structure des livrables… Il faut s’assurer que le consultant fasse l’effort de s’acclimater à votre culture (et inversement), sinon il existe un risque important de frictions & d’inefficience, surtout si la mission est critique. En effet, plus l’enjeu est élevé et plus le client mettra la barre haute en termes d’attentes envers les résultats du freelance, ce qui rendra les relations plus tendues entre les deux parties. Quant au travailleur indépendant, il risque de se sentir oppressé si le niveau de contrôle est beaucoup plus élevé que ce à quoi il s’attendait, ce qui risque de compromettre son efficacité et la réalisation de la mission dans de bonnes conditions.

Trouver le bon freelance

L’idéal pour trouver des freelances est de se tourner vers son réseau. Contacter un freelance par le biais d’une recommandation établit tout de suite une meilleure relation de confiance entre les différentes parties et permet d’être rassuré sur le niveau d’expertise de votre futur collaborateur sur la problématique que vous comptez lui confier. Il vaut mieux orienter sa recherche directement sur les compétences dont vous avez besoin et non pas ratisser tout votre réseau à la recherche du premier freelance venu. Sachez également qu’un freelance peut dire « non ». Auquel cas, il vous suggérera le plus souvent le nom d’un autre freelance pour accomplir la mission. En général, un refus est dû à l’implication du freelance dans beaucoup de missions, celui-ci ne se sachant pas capable d’en conduire une de plus, ou encore qu’il ne se sent pas assez expert sur le sujet à traiter.

Beaucoup de cabinets se sont spécialisés dans le placement de consultants freelances et ont un réseau de contacts très développé !

Si vous avez des difficultés à trouver le partenaire idéal, nous pouvons vous aider ! Le recrutement de freelance fait partie des champs d’expertise d’Upward Consulting.

A propos de l'auteur

Retour