Réussir dans le conseil

Pour être bien positionné au sein du cabinet et être rapidement promu, il s’agit à la fois de faire et de faire-savoir…et ce dès votre arrivée.

Montez en puissance rapidement sur les « core competencies »

Un certain nombre de compétences doivent être acquises pour prétendre au grade supérieur. Renseignez vous et assurez vous de « cocher les cases » : communication skills, problem-solving, relation client, comportement en accord avec les valeurs du cabinet… Un autre de nos articles est consacré à ces différents enjeux pour chaque grade !

Pour mener à bien une mission, il faut être en mesure d’apporter une réponse satisfaisante au client, dans les délais imposés, de faire preuve de capacités d’analyse et être doté d’un excellent esprit de synthèse, tout en étant capable de prendre de la hauteur ! Cela implique de se pencher sur les enjeux du secteur et de bien comprendre les problématiques de chaque client.

Dans le monde du conseil, la forme compte autant que le fond. Les livrables fournis au client doivent être impeccables. Entraînez vous à produire des slides sur PowerPoint, à faire du data crunching sur Excel… Vous pouvez tirer profit des formations proposées par votre cabinet pour perfectionner votre maîtrise du pack Office. Cela rendra vos travaux plus impactants.

Soyez prêt à vous investir et à faire des sacrifices

Il importe de convaincre sa hiérarchie qu’elle a eu raison de miser sur vous et de croire en votre potentiel. Les consultants dans les premiers grades sont attendus sur la partie « production ». Les consultants plus seniors doivent démontrer leur capacité commerciale, qui devient de plus en plus prépondérante à partir du grade de manager.

Job comes first ! Il vous faudra réaliser des livrables de qualité dans des délais souvent serrés. Les consultants plus expérimentés gèrent souvent plusieurs missions (et donc plusieurs clients) à la fois. La flexibilité se traduit aussi en termes d’horaires. Les phases de rush sur un projet, les « nocturnes » pour rendre une proposition commerciale à temps et les déplacements réguliers sont des éléments routiniers de la vie des consultants. La clause de mobilité contenue dans votre contrat vous amènera parfois à New York, parfois à Clermont-Ferrand…

Acceptez également les tâches sans valeur ajoutée avec la même rigueur : les recherches laborieuses, les actions répétitives, la partie logistique. Cela fait aussi partie du travail et cet aspect mettra en avant votre fiabilité. Il est aussi important de tester le matériel à l’avance ! Assurez-vous que la projection de vos précieuses slides se fera sans encombre. Rien ne doit être laissé au hasard.

Devenez indispensable à votre cabinet

À de nombreux moments de votre parcours en conseil, il vous faudra faire preuve de résilience et prendre sur vous. Mais pas question de vous contenter d’absorber la charge de travail. Soyez proactifs dès que possible. Par exemple, faites un compte-rendu des réunions auxquelles vous participez ainsi qu’un relevé des décisions prises. Soignez également la partie « follow-up » : suivi des actions, réponse systématique aux personnes qui vous ont sollicité (collègue ou client), etc.

Demandez régulièrement un feedback de vos managers, sans attendre les entretiens d’évaluation. Travaillez les axes d’amélioration identifiés pour montrer votre détermination à progresser et réussir ! Les cabinets attendent des consultants qu’ils anticipent et développent certaines aptitudes associées au grade supérieur avant même leur promotion. A titre d’exemple, si vous êtes consultant senior, vous devrez démontrer votre capacité à manager (« acting as manager ») pour sécuriser votre accession au grade de manager. Cela garantira également que vous ne soyez pas mis en difficulté une fois promu.

Montrez une motivation sans faille ainsi que votre adhésion aux valeurs et ambitions du cabinet. Développez vos talents propres, que ce soit une expertise fonctionnelle, sectorielle ou encore technologique. Cela fera de vous un « go-to person », c’est à dire une personne vers laquelle on se tourne naturellement, à qui l’on fait confiance et dont on ne peut se passer !

Gagnez en visibilité… tout en restant dans le moule

Sur chacun des projets auxquels vous prenez part, soyez force de proposition, pensez « out of the box ». Il faut convaincre le client par des solutions innovantes ! Les succès remportés sur une mission vous permettront d’être reconnu au sein du cabinet, tout comme les propositions commerciales qui déboucheront sur un contrat.

Au-delà des aptitudes sur la mission, le personal branding est important. Faites vous connaître en participant à des groupes de travaux internes, contribuez à la publication d’articles (signés à votre nom !). Faites connaître votre intérêt pour un secteur au Partner en charge de la practice en question, cela vous permettra d’accéder aux missions qui vous attirent le plus.

Mettez vous en avant mais veillez à garder un « bon dosage ». Ayez le sens du travail en équipe, cultivez une bonne relation avec vos collègues et supérieurs. Ne négligez pas non plus l’art du small talk. Un bref échange devant la machine à café peut s’avérer déterminant pour obtenir des informations et vous permettra peut-être d’être staffé sur un projet particulièrement intéressant pour vous.

Travaillez votre réseau et identifiez les domaines porteurs

Pensez à développer votre force de frappe commerciale avant même d’avoir des objectifs de vente de missions. Gardez contact avec vos camarades de promotion, vos professeurs, entretenez votre réseau. Ces personnes pourraient bien devenir vos futurs clients !

Identifiez les équipes et sujets porteurs au sein du cabinet. Les transferts d’équipe sont envisageables. Cette « veille » doit se faire également en externe : soyez attentif au marché, prenez le temps de discuter avec les chasseurs de tête. Les plus belles opportunités se trouvent parfois dans d’autres cabinets !

Si cet article vous fait vous interroger sur la façon de gérer votre carrière, n’hésitez pas à nous contacter pour bénéficier d’un accompagnement plus personnalisé !

A propos de l'auteur

Retour