Utiliser les réseaux sociaux

Avant toute chose, bien utiliser les réseaux sociaux implique d’avoir un profil bien complété et pertinent, ainsi que de l’alimenter régulièrement. Nous vous recommandons de parcourir notre article sur la gestion d’un profil Linkedin avant de passer à la suite de ce texte.

Il y a trois sujets à distinguer en ce qui concerne l’utilisation des réseaux sociaux : la communication marque employeur, la cooptation et le recrutement direct.

La marque employeur

La marque employeur est, comme vous le savez, l’image que renvoie l’entreprise, à la fois en interne et en externe. C’est une dimension des RH (image interne) et du marketing (image externe). Avec le développement du recrutement 2.0 sur les réseaux sociaux, la marque employeur s’avère être de plus en plus importante pour attirer les bons profils et, surtout, ne pas les faire fuir !

En effet, la valorisation de l’image de l’entreprise est un atout certain. Mais la multiplication des avis négatifs sur la compagnie dans les réseaux sociaux peut tout à fait tuer dans l’œuf une campagne de recrutement : les potentiels candidats ayant trop d’échos négatifs sur l’entreprise préféreront en général ne pas y postuler, ou alors en dernier recours.

Nous vous recommandons donc de valoriser votre marque sur internet, le plus possible et le mieux possible. Ayez une page Linkedin bien alimentée, ainsi qu’une page Facebook, surtout si vous cherchez également à recruter des non-cadres, qui seront moins sensibles à Linkedin. Laissez des annonces, des messages sur les réseaux, montrez qu’il se passe des choses dans votre entreprise, que vos équipes sont dynamiques et heureuses de travailler chez vous. Relayez des offres d’emploi, faites-vous connaitre. Cela aide pour les flux de candidature, même si ce n’est pas une solution miraculeuse. Mais, surtout, cela évite que votre marque employeur devienne un fardeau pouvant décourager les éventuels candidats.

La cooptation sur les réseaux sociaux

Pour plus d’informations sur la cooptation en règle générale, nous vous recommandons de lire notre article sur les nouvelles méthodes de recrutement.

Pour que les réseaux sociaux vous aident à mettre en place une politique de recrutement par cooptation efficace, encouragez les salariés de l’entreprise à relayer les offres d’emplois que vous publiez, surtout s’il s’agit d’une demande de travail dans leur cœur de métier. Aussi, mettez des liens menant directement aux offres d’emplois très ciblées dans vos messages pour vos équipes, ils penseront généralement d’eux-mêmes à les relayer à leur réseau, surtout si votre politique de cooptation leur est profitable.

Enfin, n’inondez pas non plus vos collaborateurs avec des annonces trop généralistes : une offre d’emploi bien calibrée aura plus de chances d’aboutir à des résultats concrets que des dizaines de messages énumérant l’ensemble des opportunités professionnelles au sein du cabinet.

Recrutement direct

Attention, essayer de recruter de nouveaux collaborateurs directement sur les réseaux sociaux est très chronophage et rarement efficient. De plus, ce n’est pas très positif pour l’image de l’entreprise si les RH passent tous par Linkedin ou Facebook pour contacter les potentiels candidats. N’hésitez pas à passer par un cabinet de recrutement pour éviter ces écueils.

Néanmoins, les offres d’emploi sur Linkedin peuvent être efficaces, n’hésitez pas à les tester. Il faut toutefois savoir que les bénéfices de telles démarches sont extrêmement variables en fonction de l’entreprise pour laquelle on recrute et le poste en question. En règle générale, l’efficacité de telles campagnes sont proportionnelles à la volumétrie de candidats potentiellement cibles : plus ils sont nombreux et plus elles ont de chances de succès. De même, avec l’image de marque : si votre entreprise regroupe beaucoup d’avis positifs, vous aurez plus de facilités à trouver des candidats. Il peut être utile de faire un travail sur votre marque employeur si vous avez la certitude que c’est la raison principale pour laquelle vous n’arrivez pas à embaucher de nouveaux collaborateurs facilement.

Si cet article a soulevé de nouvelles interrogations relatives à l’utilisation que vous faites des réseaux sociaux, n’hésitez pas à nous contacter !

A propos de l'auteur

Retour