Louis ALBERT

Ex-Manager - A.T. Kearney
Louis Albert

Son parcours

  • Diplômé de l’ESSEC en 2005
  • Passe 6 ans chez A.T. Kearney de consultant à Manager expérimenté
  • Rejoint la direction de la stratégie d’un grand groupe de distribution en 2011
  • A fondé ArtPhotoLimited en mai 2016

Interview réalisée en 2014

Bonjour Louis, pourquoi avoir choisi les métiers du conseil en début de carrière ?

Au cours de ma scolarité à l’ESSEC, j’ai effectué un apprentissage chez A.T. Kearney, constitué par 2 périodes de 6 mois. J’ai tout de suite apprécié ce métier, qui permet à un jeune diplômé de découvrir rapidement une multitude de secteurs et de problématiques business ainsi que d’acquérir un cadre de pensée. C’est donc naturellement que j’ai choisi de rejoindre les équipes d’A.T. Kearney à ma sortie de l’école.

Pouvez-vous nous donner un exemple de journée type chez A.T. Kearney ?

Chez A.T. Kearney, j’ai eu la chance de travailler à la fois sur des missions de pure stratégie (comme par exemple des due-diligences pour des fonds d’investissement) et sur des missions opérationnelles incluant des problématiques organisationnelles ou d’amélioration de la performance. Il n’y a pas de journée type, les horaires pouvant varier largement d’une mission à une autre et en fonction des clients. Cependant, il est certain que ce métier exige une forte motivation et une capacité à supporter une charge de travail importante.

Pouvez-vous nous en dire plus sur les spécificités d’A.T. Kearney?

Il est difficile d’établir de fortes différences structurelles entre les grands cabinets de conseil en stratégie puisque les méthodes utilisées sont relativement similaires.

Un des points de différenciation réside sans doute dans la culture d’entreprise : chez A.T. Kearney, la culture est très orientée client, ce qui se traduit par une forte flexibilité sur l’approche et les méthodes utilisées.

Celles-ci sont appliquées dans un mode très collaboratif afin d’être le plus adaptées aux clients et de capitaliser sur nos diverses expertises.

Vous avez quitté A.T. Kearney au grade de Manager. Pensez-vous qu’il y a un moment pour quitter les métiers du conseil ?

Le grade de Manager est un grade pivot dans nos métiers. En effet, au bout de 2 ans dans cette fonction, la dimension commerciale s’ajoute à nos activités opérationnelles.

Il devient alors fondamental de faire vivre et d’enrichir son réseau relationnel afin de décrocher de nouveaux contrats ou d’acquérir de nouveaux clients. Il est donc très important d’apprécier cet aspect du métier afin d’être le plus performant possible.

Par ailleurs, je pense que c’est également un moment propice pour rejoindre une entreprise, notamment car plusieurs postes fonctionnels, permettant une transition entre conseil et entreprise, sont proposés à des personnes ayant 5-8 ans d’expérience dans le conseil.

Les 3 qualités indispensables pour être un bon consultant en stratégie selon Louis ALBERT :

  • De la rigueur et une bonne capacité analytique
  • Du leadership et un haut degré d’autonomie sur les missions
  • Une forte motivation

Retour aux témoignages