Robert NEWMAN

Consultant - issu de l'industrie
C3

Son parcours

  • Consultant en stratégie
  • A débuté sa carrière dans l’industrie

Interview réalisée en mars 2017

Quelles questions t’es-tu posé avant d’intégrer le conseil en stratégie ?

Le sentiment que j’avais dans l’industrie, c’est qu’il était assez compliqué de vraiment gagner en niveau de responsabilités, ou bien que lorsqu’on était chargé de manager l’entreprise de façon transverse, ce qu’on impulsait avait du mal à aboutir. J’ai eu une période de réflexion, où je me suis demandé ce que j’avais apporté à ma compagnie, à des niveaux techniques comme non-techniques. Je me suis alors rendu compte que ce que je faisais ressemblait à du conseil, ce qui m’a fait me tourner vers ce secteur.

Quelles différences as-tu constaté entre ces deux univers ?

Le projet dans lequel je suis impliqué en ce moment est très opérationnel, ce qui fait que je donne des conseils à des personnes qui auraient pu être mes anciens collègues ! Je me retrouve un peu de l’autre côté du processus, je vois le métier sous un autre angle. Cela m’a permis de constater un certain nombre de différences entre ma nouvelle activité et mon ancien métier.

Dans le conseil, il y a vraiment une exigence en termes de rigueur et de tenue des délais qui atteignent des niveaux auxquels je n’avais pas été confrontés.

Quels ont été tes principaux challenges lorsque tu es entré dans le conseil ?

Les slides ! En devenant consultant, il faut passer par une étape assez déroutante : tout oublier. Une nécessité pour réussir son arrivée est de se « remettre à 0 », accepter le fait que l’on ne connait pas ce métier-là et faire tout ce qu’on peut pour apprendre et comprendre rapidement ce qui peut manquer. C’était déjà plus simple pour toutes les parties plus techniques, comme les analyses quantitatives. Le problème est de vite délivrer ce qu’on attend de nous et de délivrer exactement ce qui est attendu. Et l’intensité du travail est aussi un challenge ! Je savais à quoi m’attendre à ce niveau là, je n’ai pas été déçu.

Quelles sont les compétences que tu as développées depuis ton entrée dans le conseil ?

Les slides !!! Plus précisément, j’ai appris à mieux structurer mon travail. C’est quelque chose à développer rapidement pour pouvoir rendre les délivrables dans les temps, malgré des échéances qui peuvent être très courtes.

3 conseils à donner aux personnes qui voudraient passer de l’industrie au conseil ?

  • Prenez le temps d’y réfléchir, c’est un changement très positif mais aussi très exigeant !
  • Préparez-vous pour vos process
  • Allez-y !

 

Note : Nom et prénom ont été modifiés à la demande de la personne interviewée.

Retour aux témoignages