fr / en
Article Upward

Grands cabinets vs Cabinets à taille humaine

Une des questions récurrentes au moment de choisir son cabinet concerne le dilemme entre les grands cabinets internationaux et les cabinets à taille humaine. Avant de trancher, il faut prendre en considération plusieurs éléments dans sa réflexion, en gardant en tête que chaque consultant a des aspirations professionnelles différentes, susceptibles, qui plus est, d'évoluer au fil du temps.

Équilibre de vie : y-a-t'il une différence?

Quelle que soit la taille du cabinet, la charge de travail est relativement importante dans le conseil. La position de prestataire implique toujours un fort niveau d’investissement et des périodes de course contre la montre pour répondre aux besoins de ses clients.

 

Cependant, travailler pour un cabinet à taille humaine permet en général d’être un peu plus flexible sur ses horaires de travail même s’il sera attendu de vous que vous soyez intensivement disponible durant les périodes de rush. En effet, des équipes plus resserrées favorisent une plus forte cohésion  ainsi que des rapports plus fluides et moins régis par un système hiérarchique pyramidal avec le top-management. Cette plus forte proximité garantit en général à un meilleur équilibre vie pro-vie perso.

 

Les jeux de communication interne sont moins importants dans les petites structures et le présentiel moins la norme lorsque vous n’avez pas d’activité, contrairement à ce que l’on peut retrouver dans des structures de taille plus importante, où l’on vous sollicite souvent pour des travaux internes ou l’élaboration de propositions commerciales.

Selon le grade, la réalité peut être autre

 

Même si les impératifs de chacun sont pris en compte plus facilement au sein des petites structures, la charge de travail peut toutefois être plus conséquente en fonction de la séniorité du consultant.

 

En effet, les profils expérimentés, allant du grade de Manager à celui de Partner, doivent assurer aussi bien le staffing, la partie commerciale, les sujets internes que la gestion administrative lorsque les fonctions support n’existent pas au sein du cabinet. Cela peut donc être très chronophage en raison de la polyvalence requise pour veiller à l’essor de ce dernier.

L' expertise développée est souvent plus importante dans un cabinet à taille humaine

\ Grand Cabinet /

Au sein des grands cabinets de conseil, la rigueur et la formalisation des travaux sont généralement de mise. Chaque consultant s’appuie sur une méthodologie de conseil précise et établie, sur la boite à outils de son cabinet qui lui permettra de répondre à des problématiques clients de façon très structurée.

 

On y développe donc généralement rapidement les hard skills propres au métier de consultant et ces cabinets sont plus réputés pour leur méthodologie que pour leur expertise sectorielle ou fonctionnelle.

 

Intégrer un grand cabinet de conseil, dès l’obtention de son diplôme, permet donc en général d’être plus généraliste en abordant différentes thématiques et une variété importante de secteurs.

\ Petit Cabinet /

A contrario, au sein des cabinets à taille humaine, où polyvalence et agilité sont primordiales, la spécialisation- fonctionnelle comme sectorielle- peut être plus forte quand la structure tire sa notoriété et sa croissance de cette dernière.

 

On remarque d’ailleurs que de nombreux consultants ayant évolué au sein d’une grosse structure souhaitent rejoindre un cabinet à taille humaine, afin de se spécialiser dans un domaine qu’ils ont pu découvrir au sein d’un grand cabinet généraliste.

La formation et les responsabilités : peu comparable

Un grand cabinet vous donnera une plus grande ouverture en termes de missions et de problématiques. Il vous permettra également de bénéficier d’un programme de formation plus cadré et élaboré.

 

A l’inverse, votre apprentissage dans une structure à taille humaine se fera au contact des clients et des associés du cabinet. Vous y serez surtout plus rapidement responsabilisé et aurez des missions internes (commercial, recrutement) plus tôt dans votre parcours.

 

C’est pourquoi, très souvent, les consultants sont amenés à faire du commercial plus rapidement qu’au sein des mastodontes du conseil et la montée en compétences sur le commercial en est favorisée.

Des perspectives d’évolution à l’international plus avantageuses au sein de grands cabinets

Si vous souhaitez évoluer dans un contexte international et si vous envisagez une mobilité à moyen-terme, il est préférable de rejoindre un grand cabinet avec une forte présence mondiale.

 

Ainsi, la notoriété d’un cabinet facilite la construction d’un parcours à l’international, car les mobilités de consultants à l’international sont fréquentes et sont parfois encouragées par les grosses structures.

Pour la carrière à moyen-terme : avantage aux cabinets internationaux

Les grandes entreprises sont souvent rassurées par le passage d’un candidat dans une marque du marché et votre CV gagne en lisibilité à l’étranger lorsque vous évoluez dans un cabinet de notoriété internationale.

 

De plus, le fait de travailler dans un grand cabinet vous permet d’être en relation avec de nombreux collègues au niveau français comme international et ces personnes vont nourrir votre réseau professionnel. Les grands cabinets entretiennent leur image par l’intermédiaire de leur réseau d’anciens, puissants relais dans le monde professionnel pour ouvrir des portes et disposer d’opportunités professionnelles.

Des perspectives d’évolution parfois plus rapides au sein de petites structures pour les profils expérimentés

Pour les profils expérimentés- notamment Senior Manager, et Directeur -, rejoindre une structure à taille humaine peut être intéressant pour accéder plus rapidement à des responsabilités et évoluer vers le grade de Partner, promotion qui est souvent plus politique au sein des gros cabinets car il faut montrer patte blanche à un collège de partners plus imposant, où souvent différentes écuries s’affrontent.

 

Par ailleurs, évoluer dans une plus petite structure, permet d’avoir plus de liberté et d’autonomie sur le plan commercial. Les profils expérimentés y ont la possibilité de développer plus rapidement un nouveau secteur ou une nouvelle activité car les directives administratives y sont moins importantes et la répartition des comptes moins contraignante. Les profils seniors dotés d’une fibre plus entrepreneuriale peuvent donc trouver leur intérêt au sein de structures facilitant la prise d’initiatives.

Rémunération

Elle est similaire jusqu’au grade de manager et généralement plus importante à partir du grade de Senior Manager dans les grosses structures.

 

En dessous du rang de Senior Manager, il est possible de gagner mieux sa vie et de progresser plus rapidement auprès de structures à taille humaine – en excluant les cabinets leaders- pour deux raisons. La première étant qu’afin de compenser l’aspect prestige et la sécurité de l’emploi, les cabinets de plus petite taille ont tendance à être assez généreux pour éviter un turnover plus important (sur les grades de junior, senior et manager) au sein de leurs équipes par souci d’attractivité et de rétention des talents.

 

La deuxième étant que les progressions sont plus facilement accordées du fait de la proximité des équipes, où les fast-tracks sont généralement plus fréquents que dans les grandes structures où l’évolution des consultants reste régie par des process internes stricts aussi bien sur le grade que sur la rémunération. Dans les plus petites structures, le niveau de rémunération variable perçu par les consultants est souvent moins encadré et celui-ci peut représenter une part non négligeable du package global.

En revanche, le niveau de rémunération des senior managers et des associés est bien souvent corrélé au niveau de reconnaissance de la marque et de ce point de vue là, le prestige des grands cabinets est souvent utile.

 

La fidélité de clients historiques ou la possibilité de négocier des fees plus importantes assurent un niveau de rémunération plus important aux partners des marques les plus reconnues.

 

Cependant, des structures à taille humaine en forte croissance sont parfois synonymes de jackpot pour les associés car la prise de part permet de rentrer dans une logique patrimoniale comparable à celle d’entrepreneurs avec de belles perspectives de plus value à la clé.

En guise de conclusion

 

Malgré les tendances que nous avons tenté de mettre en relief, chaque cabinet a ses propres particularités. Au-delà de la dimension (gros ou de taille humaine), nous vous conseillons de regarder d’autres critères pour votre choix et d’étudier chaque opportunité indépendamment. Nous sommes à votre disposition pour vous aider à trouver le bon cabinet pour vous.

Merci de redimensionner votre écran pour accéder au site